Road to Africa: first bivouac

7BE56A17-47DE-4890-89EE-E283D535E82A

Français:

Les premiers bivouacs solitaires en pleine nature sont des expériences un peu effrayantes. Les histoires glauques qui hantent nos esprits associées à une grande méconnaissance de l’environnement nous prédisposent à imaginer le pire. Seul dans son sac de couchage, plongé sans repère dans des ténèbres sans faille, le moindre bruit semble ramper lentement vers nous. Si le noir perdait un peu d’épaisseur sans doute pourrez t-on apercevoir une bête immonde où un tueur sadique. Alors on se raidis et l’on allume fébrilement sa frontale. Le faisceau balaye les alentours et la nuit par contraste se fait encore plus sombre. Il n’y a rien. Rassuré l’on s’allonge de nouveau mais malgré la fatigue, le corps refuse de s’endormir, tendu, comme prêt à se dresser pour combattre ces ombres mouvantes que le crâne toujours titubant sur la ligne de crête entre folie et raison tente d’habiller des formes les plus horrifiques.
Après quelques heures l’ont finis par s’endormir pour se réveiller peu après au premier rayons de soleil.

Alors bien sure nous ne sommes pas tous égaux, certains probablement resterons de marbre face à une nuit en forêt mais quoiqu’il en soit l’ont apprend bien vite qu’il n’y a rien à craindre. Personne ne se promène la nuit dans la nature et si vous y dormez vous serez probablement tranquille.

 

English:

The few first solitary bivouac in the wild can be scary. Our heads are full of gloomy stories and our total lack of knowledge about wilderness let us imagine the worst scenario. Alone in your sleeping bag, surrounded by darkness, any noise seems to crawl towards you. If your eyes would be able to pierce the black for a few seconds you would probably see an hideous monster ready to kill. So you quickly get up and turn on your headlamp to discover, nothing. You lay down with relief and try to get asleep, but sadly your fantasies still shake your brain. After several hours you finally get rest to be awaken soonly after by the first ray of light.

Of course some people are more sensitive than others, probably I am easy to scare, anyway you quickly understand that there is nothing to be afraid of. If you sleep in the nature the odds of being annoyed by someone else is very improbable. After few days you get used to it and sleep pretty well.

 

EACA02B4-8138-496D-9DD2-7C6F2BD8123D

Français:

Renseigner vous sur les zones que vous allez parcourir, relief, climat, faune.

Arrêtez vous de marcher aux moins une heure avant le coucher de soleil pour avoir le temps de mettre en place le bivouac (tente, matelas, sac de couchage…) et de cuisiner à la lumière du jour. Garder ses batterie pour les urgences nocturnes est préférable.

Gardez toujours un oeil attentif sur votre environnement. Si un endroit idéal se présente après seulement quelques kilomètres il peux être judicieux de s’y arrêter pour profiter de l’endroit.

Si vous n’avez ni tente ni tarp regardé avant toute chose le ciel et les prévisions météo si possible. Si le ciel est clair, aucun nuage à l’horizon et aucun vent alors vous pouvez dormir sans crainte à la belle étoile. Si le ciel est légèrement menaçant, un gros arbre bien feuillus et votre poncho pourront vous abriter efficacement d’une pluie faible à modérée. Par contre si de gros intempéries sont à prévoir, il est absolument nécessaire de trouver un vrai abris, une cavité naturelle, une maison abandonnée ou en construction, un accueil chez l’habitant.

Préférez un terrain plat avec un sol confortable. L’herbe rase, la terre battue où un tapis de feuilles mortes sont idéals. Si vous devez dormir en pente, dormez sur le ventre la tête vers le sommet de la pente, dans cette position vous glisserez moins.

Évitez l’herbe haute car la condensation et la rosée du matin rendront vôtre équipements très humide.

Pour lutter contre la condensation en tente il est possible d’orienter la tente dans le couloir du vent en la laissant bien ouverte durant la nuit. La placer sous un arbre à large feuilles aide aussi. Il est également possible de garder à proximité de soit un tissu ou une éponge à passer sur les parois intérieurs de la tente durant la nuit. De cette manière vous éviterez que la condensation s’accumule et ne perle.

Choisissez un terrain où en cas de pluie l’eau ne stagneras pas. Evitez le bas des vallées (où en plus de la pluie l’air froid s’accumule) et les terrains en cuvette.

En montagne essayez de dormir sur le versant opposé du vent pour en être abrité.

En cas de temps froid n’hésitez pas à dormir habillé. Un bonnet et un masque textile est également un excellent moyen d’éviter la déperdition de chaleur par la tête pendant la nuit. Dormir avec ses batteries et petits appareils électriques dans son sacs de couchage les protègent du froid et évite la déperdition d’énergie.

Dormir près d’une rivière où d’un lac peux sembler idyllique mais c’est lieux sont très humides et la condensation y est très importante. L’humidité est un soucis, elle abime l’équipement, réduit la capacité thermique des vêtements et sac de couchages et peux provoquer des odeurs. Enfin en été les moustiques sont légions près des étendus d’eau.

Si votre équipement prend l’humidité faites le sécher durant la journée. Prenez particulièrement soins de vôtre sac de couchage, utilisez un sac en soie pour le garder propre.

Ne laissez aucune trace de vôtre passage. Respectez la nature et tout les lieux que vous visité.

N’oubliez pas la sécurité est votre priorité, par gros temps privilégié l’acceuil chez la personne. Si vous êtes débutant n’hésitez pas à payer un hôtel si nécessaire.

Il y a encore probablement de nombreux conseils utiles à donner mais n’oubliez pas que rien ne vaut le savoir acquis sur le terrain.

 

English:

Try to gather essential information of places you will cross like relief, common weather, potential dangerous fauna, ect.

Stop walking at least one hour before the sunset to have time to prepare your bivouac area and set up everything (tent, mate, sleeping bag…). It’s also better to prepare dinner with daylight, save your battery in case of a night emergency.

Always keep an eye to your surroundings. If you find a perfect spot to bivouac during your way, it can be a good idea to stop and take time to enjoy.

If you’re not using a tent or tarp keeping an eye on the weather by watching the sky and if possible weather forecast is an absolute necessity. When the sky is clear, no far away clouds and no wind, you can probably sleep under the stars without worry. The sky seems a bit threatening, a big tree and a poncho will protect you from moderate rain. In case of an incoming storm you have to find a real shelter. An abandoned house, a natural cave or a night in the home of a kind inhabitant of the region is perfect.

A flat terrain with a soft soil is the best option. Short grass or dead leaves are very comfortable. If you have to sleep in a slope, sleep on your belly with the head towards the top of the slope that you will slide less.

Avoid tall grass, condensation and morning dew would make your equipment wet in the morning.

Condensation is a common issue. To reduce it you can orient your tent opening in the wind‘s corridor and keep it open all night long. Setting your tent under a tree with large leaves can also help. You can keep a towel or a sponge next to you and dry manually the inner fabric of your tent during the night to avoid drops of excessive condensation.

Pick a place that will not be flooded by heavy rain. Avoid bowl shape terrain and bottom of valley where water will accumulate.

In mountain try to sleep on the downwind side to have a quiet shelter.

In cold weather don’t hesitate to sleep with your clothes. A beanie and a face mask are a very good combo to avoid loosing heat from your head. Putting your small electronic devices and your battery in your sleeping bag will protect them from the cold and avoid charge losses.

Sleeping next to a river or a lake can seem to be a cool idea, but all these places are very wet and there the condensation can be a nightmare. Humidity can damage gears, reduce the thermic capacity of your clothes and sleeping bag and can create smells. During summer mosquitos invade all place with stagnant water.

If your gears become wet take time to dry it. You should take great care of your sleeping bag. Adding a silk bag to you equipment will help you to keep your sleeping bag clean inside.

Always clean the place after a bivouac. Respect wilderness.

Security has to be your top priority, in case of big weather, especially if you lack in experience don’t hesitate to go to an hotel.

There is probably several more useful advice to give, but do not forget, nothing worth the field experience.

 

8590FD96-2874-4744-8F4D-4A475034FD11

2BF3E3FE-1180-44FD-B539-BFA94C8AF909
Odeceixe in Portugal on the fisherman‘s trail.

Tout commence avec un premier pas. Everything start with a first step.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s